Rechercher
  • orele

La blessure de Trahison

Mis à jour : avr. 25

Éveil de la blessure : entre deux et quatre ans avec le parent du sexe opposé. Enfant déçu qui a souffert de ne pas voir ses attentes d'attention comblées par ce parent. S'est senti trahi ou manipulé dans sa connexion amour-sexualité. A perdu confiance en ce parent après avoir été témoin de promesses non tenues, de mensonges ou de marques de faiblesse. A jugé ce parent de ne pas prendre ses responsabilités.

Masque : contrôlant

Sa plus grande peur : dissociation, séparation et reniement

Vocabulaire : je suis capable, fais-moi confiance, je ne lui fais pas confiance, je le savais, j'avais raison, as-tu compris, écoute-moi, associé, dissocié, séparé, quitté, c'est vrai, franchement, etc.

Attitudes et comportements de la blessure ainsi que du masque activé :


• Le contrôlant fait tout pour convaincre les autres de sa forte personnalité. Il utilise ses qualités de chef pour imposer sa volonté. Il ne montre pas sa vulnérabilité et cherche à se montrer fort. Il tient à se montrer capable aux yeux des autres.

• Il performe pour qu'on le considère comme étant très responsable. II pense qu'être responsable c'est être un chef, en réalité, il se déresponsabilise, car il accuse souvent les autres et leur fait porter le blâme. Il trouve facilement les moyens pour se dédouaner. Il cherche à être spécial et important. Il recherche les honneurs, les titres, prenant ainsi beaucoup de place dans un groupe.

• Il est facilement impressionné par la prestance d'une personne riche, célèbre ou charismatique et lui fait facilement confiance. Il en oublie d'être vigilant et s'il est déçu, finit par être méfiant. Sa réputation étant très importante, s'il la sent menacée, il est prêt à salir celle de quelqu'un d'autre.


Il ment facilement pour se sortir d'une impasse mais ne peut tolérer que quelqu'un d'autre lui mente. Ce n'est pas l'action qui le dérange c'est le mensonge.


• Il a beaucoup d'attentes et d'exigences envers les autres. Quand il délègue, il exige que ce soit fait à sa façon et à son rythme pour se montrer supérieur et important. Il vérifie sans cesse par manque de confiance.


• Il aime tout prévoir pour mieux contrôler. Il ne supporte pas que quelqu'un vienne défaire ses plans. Il a de la difficulté à accepter les imprévus. Il se croit indispensable et aime penser que les autres ne réussiraient pas sans lui.


• Il se révèle, se confie difficilement, ne faisant pas assez confiance aux membres du sexe opposé. Il craint de faire profiter de lui. Il ne veut surtout pas parler de ses failles ou faiblesses.


Il est un excellent manipulateur pour contrôler son partenaire. Il ne veut pas admettre qu'il est à la recherche de preuves d'amour de ce dernier. Tous les moyens sont bons pour manipuler : bouder, faire du chantage, mentir, séduire, pleurer de rage, crier, menacer, se plaindre. Il peut même utiliser la violence.


Il comprend et agit rapidement, mais la plupart du temps, c'est après avoir sauté trop vite aux conclusions. Il est sûr d'avoir raison, tente d'imposer son point de vue aux autres et aime avoir le dernier mot.

• Il est rancunier. Il peut mettre fin à une relation brusquement, sans préavis et refuser tout contact pendant une longue période.

• Il est intolérant et impatient avec ceux qui sont trop lents selon lui. Il n'hésite pas à montrer sa colère.

• Il cherche à se montrer très indépendant pour ne pas toucher à sa peur de la séparation, donc d'abandon. Il critique les gens dépendants.

Description du corps physique:


• L'homme exhibe de la force et du pouvoir dans le haut du corps et a donc les épaules plus larges que les hanches.

• Chez la femme, les hanches sont plus larges et fortes que les épaules. Le bassin dégage de la force.

• Muscles dominants dans plusieurs parties du corps

Voix forte

Poitrine bombée

Avec un surplus de poids, ne paraît pas gros, mais plutôt fort

Porté à avoir du ventre avec l'âge

• Grands yeux, regard intense et séducteur

• Favorise les vêtements flamboyants


La voie de la guérison :

· Prendre conscience de sa blessure et l’accepter.

· Se pardonner et pardonner aux autres.

· Ne plus contrôler et se mettre en colère pour le mauvais déroulement d’un plan. Apprendre tout simplement à lâcher prise.

· Ne plus démontrer sa force et sa réussite pour se rassurer. Cesser de chercher à "être" en essayant d'impressionner les autres.

La question à se poser :

« Laisserions-nous une peur diriger nos vies ? »





Source : Lise Bourbeau

17 vues
 

©by Orele soins énergétiques.