Rechercher
  • orele

L'estime de soi

L'estime de soi, c'est ce que vous pensez de vous-même :

• la manière dont vous vous voyez,

• la façon dont vous agissez,

• le comportement que vous arborez,

• la manière dont vous vous jugez.

C'est le soi intérieur ou encore l'attitude intérieure qui va consister à vous dire que vous avez de la valeur, que vous êtes unique et important. L'estime de soi est une évaluation de soi consciente ou inconsciente, permanente. Toute personne doit apprendre à se connaître, apprendre à s'apprécier et à s'accepter telle qu'elle est. L'estime de soi consiste aussi à vous aimer comme vous êtes.

IL EST DIFFICILE DE RÊVER GRAND LORSQU'ON SE SENT PETIT

L'estime de sol, c'est bien la relation, le sentiment que j'ai à propos de moi- même. Concept de moi-même positif ? Négatif ? Plus cette relation sera bienveillante, positive, juste, et plus le bonheur sera au rendez-vous. L'estime de soi vient donc de choix accomplis avec succès, pour être le type de personne que je veux être.

• Comment vous traitez-vous ?

• Combien de temps prenez-vous soin de vous ?

• Etes-vous ravi de la personne que vous êtes ?

• Etes-vous satisfait de vous-même ?

• Vous aimez-vous réellement ?

ESTIME DE SOI - CONFIANCE EN SOI

L'estime de soi et la confiance en soi sont des jumeaux qui fonctionnent ensemble. L'estime de soi est bien ce que l'on pense de soi l'estime de soi, l'évaluation de soi par nous-même au cours de notre vie. C'est bien le jugement critique de soi-même, par rapport à sa propre personne.

A contrario, la confiance en soi est plus une croyance en soi : C'est croire en son potentiel, croire en ses capacités, croire en ses buts et ses objectifs.

L'estime de soi et la confiance en soi sont bien liées, car plus l’estime de soi est positive et importante, plus la confiance en soi sera importante. Ces deux notions sont fondamentales pour le développement de chaque personne dans sa vie de tous les jours.

UN MANQUE D'ESTIME DE SOI

Des manques pendant sa tendre enfance, des parents absents et/ou non compréhensifs, des lacunes pendant l'adolescence, des accidents de la vie, des échecs arrivés trop tôt, de mauvaises influences, une hypersensibilité non comprise par autrui... La liste est longue pour les facteurs qui fragilisent une personne au point de lui faire perdre son estime de soi. Ces facteurs viennent créer peurs qui nous poussent à nous dénigrer et à nous dévaloriser. Les conséquences se manifestent de différentes manières chez chacun de : je suis nul, je n’y arriverai pas, je n'ai pas les capacités… » aux comportements qui peuvent se traduire par une timidité extrême, une attitude de repli ou encore des comportements inadaptés ou inappropriés de fuite ou de posture extrêmement négative.

L'estime de soi doit être clarifiée, réfléchie et auto-évaluée par chaque personne désireuse de progresser, d’évoluer, de travailler sur soi. Seul celui qui est humble, qui sait prendre du recul et s'auto-évaluer, qui analyse ses qualités et ses défauts, trouvera des clés au niveau de son estime de soi.

L'ESTIME DE SOI: UNE VALEUR CHANGEANTE

L'estime de soi pour chaque personne évolue. Elle peut augmenter ou diminuer selon notre vie professionnelle et/ou personnelle, selon les événements liés à notre environnement et, bien sûr, selon nos réussites et nos échecs

Enrichir et développer l'estime de soi. Cela doit être votre but au quotidien, afin de prendre de l'assurance, de la confiance en vous. L'enrichissement de l'estime de soi est un processus, une démarche permanente qui vous permettra d'évoluer, de prendre du recul et surtout de progresser, pour vous sentir mieux et plus à l'aise.

Enrichir l'estime de soi

Cette réflexion est basée sur l'idéal de soi (que veut-on pour soi ?), sur le comportement de soi (comment agit-on ?) et sur la conscience de soi (comment se sent-on avec soi-même ?). Avoir une image bienveillante de soi-même, c'est tout d'abord être conscient de soi. L'acceptation de soi est une étape clé et nécessaire au bonheur.

Savoir s'aimer, savoir prendre soin de soi est essentiel. C'est le plus important car, si vous savez vous aimer, vous serez une personne bien dans sa tête, bien dans son corps, et surtout heureuse. S'aimer, c'est aussi savoir se faire des cadeaux. Chacun peut prendre la décision de s'aimer, et de mettre en œuvre toutes les actions au quotidien pour traduire cet amour de soi. Pratiquer l'amour de soi permettra d'agir sur son soi intérieur et consolidera son identité.

S'apprécier, c'est avoir une attitude bienveillante envers soi- même, c'est s'accepter tel que l'on est, connaitre ses qualités et ses axes de progrès, comprendre aussi le chemin qu'il nous reste à parcourir. Chaque personne qui s'apprécie, ou qui entame un travail pour s'apprécier chaque jour, va réaliser de nets progrès pas à pas, va s'enrichir et enrichir sa vie.

Développer son intelligence émotionnelle

L'intelligence émotionnelle, c'est être capable d'identifier ses propres émotions dans des situations courantes, mais aussi en période de stress. Au niveau de la connaissance de soi, vous devez être capable de comprendre vos émotions et celles des autres, de les exprimer correctement, et surtout apprendre à les gérer. Plus vous allez prendre conscience de vos émotions, et plus vous agirez sur votre connaissance de vous-même, votre satisfaction de vous-même et donc votre estime de vous-même.

LE COMPORTEMENT DE SOI

Le comportement de soi permet de réfléchir et de prendre du recul sur soi, en s'interrogeant sur son attitude par rapport aux autres, en faisant le point sur sa façon d'être dans la vie quotidienne. Cet état de réflexion par rapport à soi favorise l'observation de ses points forts et de ses axes de progrès, et permettra de développer le comportement de soi pour s'améliorer. Cette prise de recul contribue à développer des actions positives comme :

•développer sa flexibilité au changement, réagir positivement au changement,

• être vrai, être soi-même, être plus responsable

• renforcer la cohésion avec les autres,

• entretenir des rapports plus équilibrés


La conscience de soi

Dans notre vie, professionnelle ou personnelle, nos relations avec les autres dépendent en grande partie de la manière dont nous nous sentons avec nous-même. Les difficultés surviennent quand nous avons l'impression que l'autre crée des conditions qui nous conduisent à douter de nous. A contrario, les relations sont fluides et agréables avec les personnes qui génèrent un climat dans lequel nous nous sentons quelqu'un de bien.

Première étape : il s'agit de voir comment je me comporte envers les autres et comment les autres se comportent à mon égard.

La deuxième étape explore notre « ressenti » : comment je me sens en présence des autres, et comment ils se sentent quand ils sont en ma présence.

La troisième correspond au « soi » : comment je me comporte avec moi-même ? Qu'est-ce que je ressens vis-à-vis de moi-même ?

Dernière étape de cette plongée en profondeur, le cœur de l’humain : « l'estime de soi ». Là, il s'agit de voir où en est mon estime de moi-même.

DÉFINITION DE L'ESTIME DE SOI

Chaque personne est un être social qui se développe au contact des autres. La perception qu'il a de lui-même se forge dès ses premières années de vie. Enfant, ce que ses parents, ses frères et ses sœurs, ses amis diront, les façons dont ils agiront avec lui auront une influence directe sur sa perception de lui-même, son estime de soi. Adolescent, son environnement et l'image qu'il aura de lui-même nourriront également son estime, son sentiment d'avoir une valeur ou Cet épisode de vie est primordial pour les fondations de l'estime de soi. À l'âge adulte, l'environnement joue encore un rôle important dans l'estime de soi, en plus des événements du passé. Cependant, la vraie estime de soi est fondée sur l'opinion que nous avons de nous-même et de ce que nous avons fait. Notre talent, notre beauté, notre fortune, etc. n'ont rien à voir avec notre valeur. L'estime de soi, c'est notre acceptation et appréciation de nous. Une personne avec une grande estime se lance facilement dans l'action, et lorsqu'elle réussit, cela augmente encore l'estime qu'elle a d'elle-même. En cas d'échec, ces personnes ont la capacité de relativiser et de maintenir, voire d'enrichir une haute estime d'elles-mêmes.

LA PEUR EN LIEN AVEC L'ESTIME DE SOI

La peur de la critique, la peur du regard des autres, le sentiment d'infériorité, le doute de soi, la sensation de se sentir incompris et mal aimé sont des facteurs qui causent le manque de confiance en soi. Vous accordez trop d'importance à l'opinion des autres, ce qui génère un sentiment d’insécurité ; le premier réflexe est de se mettre sur la défensive au lieu de prendre du recul, de considérer la critique de façon plus positive, et surtout constructive.

Le sentiment d'infériorité est la conséquence d'un sentiment d'insécurité. Ce sentiment peut remonter à la période de l'enfance, à un moment d'humiliation, d'ignorance, à un sentiment d'être mal aimé.

Le manque de confiance en soi peut être provoqué par la difficulté à exprimer ce que l'on pense, à se défendre ou même exprimer ses besoins. Cela pousse à s'enfermer dans une bulle négative ; la personne devient alors pessimiste.

Vouloir s'approcher de ce qui nous semble être la perfection peut être une qualité, dans la limite du raisonnable, mais cela peut rapidement devenir un défaut, car cela conduit à avoir des attentes irréalistes.

La culpabilité peut empêcher d'accéder au bonheur, elle fait pleinement partie du manque de confiance en soi. La culpabilité peut être positive si elle est utilisée comme avertisseur, mais si elle perdure, cela devient un réel problème.

Chaque humain a des peurs conscientes ou inconscientes et, face à son estime de soi, chaque personne doit se prendre en main, gérer ses peurs, relativiser et surtout déployer une attitude positive. La gestion de ses peurs est un enjeu majeur au niveau de l'estime de soi.

CONSEILS POUR L'ESTIME DE SOI

En énergétique, le manque de confiance en soi est relié à un dysfonctionnement du chakra du plexus solaire. Le fait de travailler sur notre 3ème chakra amène une meilleure confiance en soi, une plus grande estime de soi et des prises de conscience pour mieux gérer nos émotions

Pratiquer une activité sportive, pour apprendre à se dépasser, à se fixer des objectifs réalistes, chaque petite victoire permettra de vous rassurer sur vos capacités. Des objectifs réalistes permettront d'identifier vos capacités et vos limites.

Cela peut paraître évident, mais il faut s'accepter tel que nous sommes, bien que comme l'a si bien dit Nietzsche : « Il est difficile de devenir ce que l'on est ». La construction de l'estime de soi commence par l'ignorance du regard des autres.

À certains moments nous pouvons être en compétition avec les autres ; cependant à d'autres moments, il faut avancer à son rythme dans la vie. Il faut prendre cet élément en considération qu'il y ait meilleur que nous parfois.

Il est important de se féliciter de tout ce que vous faites de bien et de très bien. Pensez à vous dire « merci, bravo, félicitations », le plus possible...

Le manque de confiance peut surgir en même temps qu'une peur ; il faut transformer cette peur en action et ne pas laisser son intellect prendre le dessus.

Il est parfois difficile d'accepter la critique, mais la remise en question, la prise de recul sur ses points forts et axes de progrès est déterminante. Savoir accepter les remarques, les critiques des autres pour les utiliser et faire le point sur soi est une priorité.

Il est fondamental de ne pas tout accepter des autres. Savoir dire non est une posture à développer, afin de protéger et développer son estime de soi.







Sources : Claude Garcia Zunino

.

33 vues

©by Orele soins énergétiques.